samedi 4 février 2012

La LOLF, négligée au profit de la RGPP, n'a pas porté tous ses fruits

La LOLF devait permettre la réforme de l'Etat français, en référant le budget aux missions et programmes de l'Etat central. Décidée en 2001 et appliquée pour la première fois en 2006, la LOLF a pourtant été supplantée dès 2007 par la RGPP, qui s'est focalisée sur les seules structures. La dynamique de réforme de l'Etat n'a donc pas été poursuivie, n'étant plus promue par le Premier ministre. Le rapport de la Cour des Comptes déplore ce revirement, invite les politiques à réinvestir cet outil, et propose des pistes d'amélioration pour une meilleure efficacité du dispositif (notamment la reprise des revues de missions et programmes, la révision de l'articulation territoriale de la LOLF, le retour à l'esprit de responsabilisation des gestionnaires, le développement d'une comptabilité analytique, etc.).


Évaluation

Information, documentation Analyse, réflexion Caractère pratique Valeur morale Style Édition, présentation
Nouvelle
●●●●
Originale
●●●●
Opérationnel
●●●●
Vertueux
●●●
Bien écrit
●●●
Correcte
●●●●